La théorie du Détour
Une théorie de la relativité en psychologie

Accueil

La théorie du détour
Par Michel Cariou

Formation M2 pro

Contacts du site

Bienvenue

La dernière info du site

Atelier du détour en Mars 2014

- posté le 18/03/2014-
voir les autres infos

En savoir +... Aurélien Furlan présentera le 25 mars 2014 à 18h30 (salle 1A36 - campus Saint Jean d'Angély 2) un atelier sur le thème : Psychologie des oubliettes : éloge et critiques de la théorie du détour.
Résumer:
A ce jour, la théorie du détour n'a de place que dans les oubliettes de la psychologie, un lieu où on cherche à oublier celui qu'on y a installé. Dans l'historicité actuelle de la connaissance psychologique, il semble qu'il n'y ait pas de place pour une théorie qui ne s'inscrit pas dans le paysage clivé de notre discipline, où il nous faut faire le choix de la psychologie clinique ou expérimentale, de la psychologie de l'affectivité ou du cognitif, science humaine ou science naturelle etc... C'est regrettable tant pour la psychologie actuelle que pour l'évolution de la théorie du détour. Une théorie qui pour progresser dans la rencontre et la conceptualisation de la réalité psychique, doit continuer à embrasser les autres approches du psychisme et aussi se restructurer en terme d'une démarche "clinico-développementale" et non perdurer sous un versant "développementalo-clinique".

Cette théorie est une approche clinique du développement et du fonctionnement psychique humain, qui trouve sa source dans l’œuvre d’Henri Wallon et s’inspire de nombreux apports des différentes branches de la psychologie. Elle est le fruit de la réflexion et de l’expérience du professeur Michel Cariou. 1992 signe le début de cette théorie, avec sa thèse d’état, autour de la question du vieillissement réussi (4ème détour), où il développe et démontre les processus de la dynamique élaborative permanente du psychisme tout au long du cycle de vie.

Il enseignait au département de psychologie de l’université de Nice Sophia-Antipolis depuis 1979, où il assurait depuis 1993 la direction du DESS de psycho-gérontologie, devenu Master 2 de psychologie clinique et gérontologique et ceci jusqu'à sa disparition préaturée en juillet 2012. Carlone Université de Nice

Michel Cariou n’eut de cesse d'affiner et d'actualiser la théorie du détour (entre autre dans ce site) et de dévellopper des applications opérationnelles en collaboration avec Lydia Chabrier (enseignant-chercheur à l'université de Nice, spécialisée dans la théorie du détour) et différents étudiants de l'université de Nice, devenus depuis des professionnels, psychologues du détour. Des outils cliniques spécifiques en particulier une grille d’analyse wallonienne du test aperceptif du Rorschach et deux ouvrages, respectivement sur la théorie du détour et la pratique clinique qui en découle, ainsi que plusieurs articles parus dans des revues spécialisées, et des articles parus sur ce site écrits par des psychologues du détour, participent à ce développement initié par Michel Cariou.