La théorie du Détour
Une théorie de la relativité en psychologie

Accueil

La théorie du détour
Par Michel Cariou

Formation M2 pro

Contacts du site

Ateliers mémoires à télécharger + [commenter]

[difficulté]

Qui fait quoi?

- Proposé par : Galeano Patricia -
nouveau

Lire la suite... Matériel nécessaire: Un appareil photo numérique et un ordinateur avec un câble VGA pour relier l'ordi et la télévision. Un écran de télévision assez grand. L'aide du personnel ainsi que des résidents.
Présentation : Le matin, je photographie les résidents ou le personnel de la résidence en situation, des parties de leurs corps ou des détails prégnants qui feraient deviner à qui appartient ces cheveux, cette boucle d'oreille, ce sac... Puis,je photographie des expressions du visage comme la peur, la gaieté, la tristesse, l'étonnement, en exagérant l'expression afin que dans un second temps de l'atelier, les résidents puissent décrypter et deviner quelle expression du visage est présentée sur l'écran de télévision.
Je demande aux résidents de mimer différentes actions telles que: Se coiffer, se maquiller, jouer du piano, écrire, avoir une conversation, téléphoner etc...Et le personnel mime des actions telles que :Balayer, cuisiner (demander au cuisinier), frapper, conduire, dormir, lire...
Dans un second temps, je réunis les résidents (groupe de 15 ou plus) devant un grand écran de télévision et je donne une consigne à chaque photo que je leur présente:" qui est cette personne? Que fait-elle sur la photo". Pour les verbes d'action, demander également les synonymes et demander d'inventer une phrase avec ce verbe. Pour les photos qui ne font voir qu'une partie du corps ou d'un objet fétiche des résidents ou des membres du personnel, prendre plutôt des objets ou des attitudes qui caractérisent la personne, comme par exemple une dame avec des bagues énormes, un blouson que tout le monde reconnaitrait, une coupe de cheveux atypique, une dame qui a toujours les bras croisés... Pour certaines photos, nous pouvons demander de raconter une petite histoire ou d'inventer une conversation si 2 résidents miment une discussion...
Il y a de multiples possibilités. Mais il faut que les photos et les situations soient amusantes et gaies afin de passer un bon moment ensemble tout en travaillant.
Mémoires exercées : Mémoire sémantique et autobiographique. Mémoire à court terme, la mémoire des noms et des visages, la mémoire des concepts.
Intérêts: L'intérêt est définitivement la bonne ambiance qui en ressort. Les résidents communiquent ensemble afin de donner la meilleure réponse possible. Ils se rendent compte qu'ils connaissent bien (ou pas) chacun d'entre eux, leurs habitudes, leurs bijoux, la couleur des cheveux, les chapeaux etc.
Inconvénients: Attention au droit à l'image. Faire signer aux résidents une autorisation de l'utilisation de leur propre image. [PDF]

[difficulté]

Semaine Du Chocolat

- Proposé par : Galeano Patricia -

Lire la suite... Matériel nécessaire: Acheter un panel de chocolat de différentes saveurs. Préparer des feuilles avec des cases numérotées de 1 à 8 (ou plus). 1 crayon, 1serviettes, 1 verre d'eau. Gant et charlotte (pour celui qui coupe et distribue le chocolat) pour l'hygiène.
Durée : 2 heures pour présenter le chocolat en général (histoire et confection ainsi que les histoires que nous racontent les résidents en atelier en rapport avec le chocolat) puis 1h à 1h30 pour le jeu.
Présentation : Toute la semaine, présenter l'histoire du chocolat et de sa confection. Nous pouvons parler également du goût (anatomie). Puis, le dernier jour de la semaine, vers l'heure du goûter, les résidents sont conviés à deviner les différentes saveurs des morceaux de chocolat qu'on leur présente (Lait/ Noir/ Blanc/à la framboise/ à la menthe/ Noisettes etc...). Distribuer une feuille où se trouve 8 cases numérotées de 1 à 8 qui correspondent à 8 chocolats différents que les résidents devront goûter. Ils devineront quel est le fruit ou l' épice qui se trouve à l’intérieur du chocolat. Les résidents peuvent aussi avoir les yeux bandés, pour ceux qui le supportent.
Mémoires exercées : Episodique/ Sémantique/ sensorielle
Intérêts: Mêler plaisir et réminiscence: Toutes les mémoires sont stimulées car derrière chaque préférence, il y a des histoires, que racontent les résidents. Les familles peuvent participer, ainsi que le personnel soignant. C'est vraiment un moment de plaisir et de rire pour tous!
Inconvénients: Pour les diabétiques, ne pas en abuser voir impossible (il existe des chocolats pour diabétiques par contre). Certains résidents n'aiment pas le chocolat. L' hypoagueusie ou l'agueusie peuvent mettre en difficulté certains résidents. [PDF]

[difficulté]

Préparation virtuelle d'un Repas

- Proposé par : Galeano Patricia -

Lire la suite... Matériel nécessaire: Un livre de cuisine ou des catalogues publicitaires d'hypermarchés mais nous pouvons ne pas avoir de support, l'imagination suffit.
Durée : Entre 15 et 40 minutes, tout dépend du groupe de résidents composé
Présentation : "Je vais vous demander d'imaginer une petite réception entre amis dont vous seriez l'hôte. Vous devez préparer un bon repas avec une entrée, un plat et un dessert sans oublier l'apéritif et les vins. Vous pouvez vous aider des livres de cuisine mais faites confiance à votre imagination".
Mémoires exercées : Episodique/ Sémantique/ Projective et procedurale
Intérêts: Stimulation multiples. Invitation à parler en réunion de leurs goûts, des plats de leur enfance, de leur talent de cuisinier (estime de soi). Inconvénients: Cela peut parfois exclure les hommes, mais rarement tout de même. [PDF]

[difficulté]

Atelier écriture de contes

- Proposé par : Saiu Renato -

Lire la suite... Matériel nécessaire: Soit un ordinateur connecté, soit la trame de la méthode imprimée.
Durée : Plusieurs ateliers d'1 heure.
Présentation : Un atelier écriture de contes n'est pas un simple atelier d'écriture. S'il en possède tout l'intérêt (évocation de souvenirs, réel travail de groupe), on constate des difficultés qui viennent se surajouter. Le conte a en effet des règles, et demande une capacité d'abstraction non négligeable. Cela dit, de part sa portée symbolique, et de part la durée nécessaire à sa réalisation, le groupe s'inscrira dans une véritable activité sociale, empreinte de temporalité (activité intégrée). Et croyez moi, le résultat peut être très étonnant. La difficulté principale est sans doute d'aboutir avant que le groupe ne se lasse de l'activité (car cela peut durer de nombreuses séances). Il y a toujours la possibilité de faire une pause, entre deux périodes d'écriture.
Mémoires exercées : Episodique/ Sémantique.
Démarche: La méthode de la BNF est à consulter dans ce site. [PDF]

[difficulté]

Mots dans le livre

- Proposé par : Saiu Renato -

Lire la suite... Matériel nécessaire: Un livre, un dictionnaire, ou un dictionnaire pour scrabble.
Durée : 1 heure (dépend des ressources attentionnelles de la population)
Mémoire exercée : Sémantique.
Interêt(s) : Ne demande aucune préparation / Permet de faire participer des personnes ayant des niveaux cognitifs différents.
Démarche: Demander à un résident plus faible, en pensant à le valoriser au passage, de donner une page au hasard (dans le cas du livre), une première lettre (si vous utilisez un dictionnaire), ou bien le nombre de lettres que doit contenir le mot (dans le cas du dico à scrabble). Choisir un mot relevant de ces caractéristiques et donner des indices pour le faire deviner au groupe. Et ainsi de suite. [PDF]

[difficulté]

Textes à trous

- Proposé par : Saiu Renato -

Lire la suite... Matériel nécessaire : Plusieurs petits textes.
Durée : Pas plus de 30 min, car c'est une activité gourmande en ressources attentionnelles.
Mémoires exercées : Episodique/ sémantique/ Attention.
Recommandation : L'inclure dans une série de différents exercices.
Démarche: Lire un texte une première fois, en demandant aux participants de faire bien attention. Tout de suite après, faire une seconde lecture en "oubliant" des mots. Les résidents doivent retrouver au fur et à mesure les mots manquants. Donner des indices si besoin. [PDF]

[difficulté]

Fleurs en papier crépon

- Proposé par : Saiu Renato -

Lire la suite... Matériel nécessaire: Papier crépon, ciseaux, fil (laine par exemple), perles, colle forte, pics à brochette
Durée : 1 heure (ou 2 fois 30 mn) avec 4 résidents par animateur présent
Présentation : Quand on dit atelier mémoire, on pense jeux de mots, de phrases ou de chiffres. Mais quid des résidents les plus en difficultés? L'atelier mémoire est un espace de prise en charge souvent privilégié (groupe restreint), qui est justement le plus adapté à l'accompagnement dans l'activité des personnes dont le niveau cognitif est le plus bas. L'atelier fleurs en papier crépon, est un exemple qui permet de répondre aux différentes contraintes, tout en prenant du sens pour l'institution au sens très large du terme. En effet, le rendu étant très bon, cela permet de valoriser fortement les participants auprès de l'équipe, des familles et des autres résidents.
Mémoires exercées : Praxie idéatoire/ Attention.
Démarche: L'usage de l'imitation comme support de l'activité est parfois necessaire. La démarche est à télécharger en pdf. [PDF]